Comment vendre ou acheter des antiquités en Belgique ?

Le marché des antiquités revêt un fort potentiel économique dont on ne peut vraiment profiter que si on maitrise les rouages y afférents. En effet, tout se joue au niveau des objets qui prennent ou perdent de la valeur avec le temps. Mais voyez-vous, ces fluctuations ne sont profitables que lorsque l’on sait s’y prendre. Comment donc faire ses premiers pas sur le marché des antiquités ? Dans ce billet, nous vous livrons quelques directives à ce propos.

Faites la connaissance du marché des antiquités

Comme dans toute activité de vente ou d’achat, le plus important est de connaitre les règles du marché dans lequel on investit. Celui des antiquités ne fait aucune exception à cette règle. Mettez donc un point d’honneur à vous renseigner à ce propos en vous intéressant aux informations, nouvelles et tendances du secteur.

Apprenez à reconnaitre les objets de valeur

Quelle serait votre réaction si vous découvrez que vous possédez un objet de très grande valeur, installé dans votre salon ou disposé au grenier depuis fort longtemps ? Eh bien, la vérité est qu’il est bien possible que vous soyez déjà en possession d’un pareil objet, à votre insu. Enfin, tous les vieux objets ne sont pas forcément précieux, et leur valeur se détermine en fonction de l’importance de la demande. Cette réalité rend la notion de valeur assez relative. Connaitre donc les tendances du marché est vital pour effectuer de bonnes projections. Comment faire ? C’est simple ; faites des recherches sur Internet et vous pourrez obtenir des résultats probants. Si vous avez de plus l’opportunité de converser avec un expert en la matière, vous n’en sortirez que gagnant.

Néanmoins, il existe néanmoins quelques valeurs sûres sur lesquelles vous pourrez vous baser :

  • la vielle vaisselle en céramique, en faïence ou en émail à condition que celle celle-ci soit authentique. Pour ce genre de brocante, l’authenticité se décèle dans les imperfections, car elles ont été fabriquées par la plupart de manière artisanale dans les années 30. Il existe en Belgique un repère incontournable pour trouver ce type de joyaux : il s’agit de la Maison de Cristal disponible à l’adresse lamaisondecristal.be ;
  • les pièces en étain doivent être forcément poinçonnées ; voilà ce qui les différencie de matériaux moins nobles comme le plomb. Les bibelots en ivoire sont très plébiscités. Mais attention aux arnaques qui font passer des matières comme le celluloïd ou os pour de l’ivoire. Pour distinguer le faux du vrai, il suffit de soupeser l’objet. En règle générale, l’ivoire est plus lourd que ces deux matériaux, vous pourrez donc faire la distinction ;
  • les meubles d’époque en bois sont aussi très appréciés. Ils sont le plus souvent maculés d’imperfection, d’où leur charme.

Soyez à l’avant-garde des nouvelles tendances

Le meilleur moyen de se faire de l’argent dans le domaine de la brocante est d’acheter des pièces dites désuètes et de les vendre au moment où elles deviennent rares sur le marché. Prenons l’exemple des grands mobiliers. Il fut un temps où l’émergence de la classe moyenne a fait adopter les grands mobiliers comme les horloges grand-père, les meubles en bois foncé de grande taille… Mais actuellement, la crise de l’immobilier contraint de nombreuses personnes à privilégier des espaces plus restreints. À cet égard, ce sont plutôt des objets de petites tailles qui sont désormais prisés. Cet exemple a été donné pour illustrer comment le changement de nos sociétés impacte la vente ou l’achat d’antiquaire. À vous de faire des choix judicieux en observant votre entourage et votre environnement économique.

Quelques astuces pour bien acheter des antiquités 

Pour acheter des antiquités, plusieurs alternatives s’offrent à vous ; mais que ce soit lors de vente aux enchères ou en ligne, la prudence doit être de mise, car si vous êtes victime d’une arnaque, vous perdez de l’argent et vous acquerrez de la pacotille qui peut facilement dévaluer une collection de grande valeur. Privilégiez donc les achats lors d’évènements d’envergure. Si vous devez éventuellement acheter une pièce sur un site en ligne, exigez une rencontre physique avec le vendeur et prenez le soin de garder des traces écrites de vos échanges.

Quelques astuces pour mieux vendre des antiquités

Le premier atout du vendeur d’antiquités est la connaissance parfaite de sa marchandise. Le second atout est la connaissance du marché des antiquaires, surtout en ce qui concerne la pièce qu’il met en vente. L’exemple des timbres est assez illustratif dans ce sens ; au même moment où certains timbres ne valent presque rien, il en existe qui se vendent à des centaines de milliers d’euros. En attendant de vous faire une pareille fortune, prenez soin de collectionner des objets qui seront tendances et vous deviendrez peut-être le prochain millionnaire dont la fortune est issue de cette activité.

A propos de l'auteur: Typhaine

Très attentive à la décoration, j'ai travaillé dans une galerie d'Art durant de nombreuses années pour maintenant proposer des visites guidées dans différents musées de Paris.

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *