Comment apprendre à réaliser un tableau à l’aérographe ?

L’aérographe est un instrument de peinture servant à accomplir des travaux de précision. Il s’agit d’un pistolet à peinture miniature en forme de stylo, dont le maniement requiert un minimum de savoir-faire. En effet, peindre à l’aide d’un aérographe n’est pas une mince affaire, surtout lorsqu’on est débutant. Découvrez de bonnes astuces pour maîtriser cet outil.

La sécurité avant tout

Avant d’apprendre à peindre en utilisant un aérographe, il faut avant tout se préparer et s’équiper du matériel de protection nécessaire. Ainsi, vous aurez besoin de porter un demi-masque filtrant, et éventuellement une paire de gants en latex. Si ces derniers sont utiles pour éviter tout contact avec la peinture et le diluant, le masque est quand à lui primordial pour éviter de respirer les micro-particules nocives qui se retrouvent projetées dans l’air lors de la pulvérisation. Pour une sécurité accrue, il est même conseillé de travailler dans une pièce suffisamment aérée. De cette manière, l’air est sans cesse renouvelé et vous pouvez respirer sans aucun risque pour vos poumons.

Par ailleurs, il est important de conserver les produits et le matériel dans un endroit sécurisé. Surtout, éloignez les enfants et les animaux de compagnie de votre espace de travail.

L’importance de la pratique

Pour réussir à peindre à l’aérographe, il est essentiel de suivre des étapes bien précises.

Bien préparer sa peinture

La dilution est une étape cruciale dans la préparation de votre peinture. Généralement, la peinture acrylique est celle qui est la plus utilisée. Cependant, tous les types de peintures peuvent être employées à conditions qu’elles sont diluées de façon adaptée. Pour pouvoir être utilisée avec un aérographe, la peinture doit avoir une fluidité proche de celle du lait. La qualité de votre peinture dépendra de la réussite de sa dilution. Une peinture trop liquide, ou au contraire, trop épaisse accrochera mal dans le premier cas, et risque de boucher votre appareil dans l’autre.

A noter que la viscosité voulue pourra également dépendre du support sur lequel vous désirez peindre. S’il est métallique, une peinture plus épaisse et moins diluée sera plus adaptée. Par contre, pour un support en textile, il faut utiliser une peinture plus fluide et diluée. Pour un débutant, le plus simple est de s’orienter vers de la peinture pour aérographe prête à l’emploi, et donc déjà diluée et adaptée au support. C’est une solution plus coûteuse, mais nettement plus simple.

Faire un test

Mettez l’aérographe en marche et ajustez la butée de l’aiguille qui se situe à l’arrière de ce dernier. Pour obtenir le débit souhaité, servez-vous d’un support test pour pulvériser le médium. Ensuite, lorsque l’aérographe est idéalement réglé, exercez-vous plusieurs fois sur un brouillon. Cela vous permettra de vous habituer au maniement de la gâchette. De cette façon, vous trouverez également la distance parfaite entre l’aérographe et le support. Vous obtiendrez ainsi la projection désirée.

Maîtriser la projection

Pour réussir son œuvre, il est important d’apprendre à maîtriser la projection du médium. Le jet de peinture sur le support diffère selon la pression exercée. En utilisant une pression élevée, vous obtiendrez une projection plus fine du médium. Notons également que la viscosité de la peinture influence la projection. Entraînez-vous avec des exercices simples pour parvenir à maîtriser parfaitement la pulvérisation.

Le nettoyage de l’aérographe

Après utilisation, vous devez nettoyer votre aérographe. Pour ce faire, enlevez le godet de l’aérographe puis plongez l’aérographe dans de l’eau. Chassez la peinture de l’appareil en faisant circuler de l’air à l’intérieur ce dernier. Ce nettoyage vous évite d’avoir un mélange de couleurs non désiré à l’avenir. Ensuite, mettez l’appareil en marche à nouveau, remplissez le godet avec de l’eau et pulvérisez une dernière fois pour vous assurer que le circuit interne est bien astiqué. Pour finir, rangez convenablement votre aérographe et ses différents accessoires. Ce sont entre autres :

  • les tuyaux ;
  • les flacons ;
  • le tapis de découpage ;
  • les films ;
  • les supports ;
  • les raccords.
Typhaine

A propos de l'auteur: Typhaine

Très attentive à la décoration, j'ai travaillé dans une galerie d'Art durant de nombreuses années pour maintenant proposer des visites guidées dans différents musées de Paris.

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *